Infos pratiques et consignes Coronavirus

 

Retrouvez  les points de situation avec l’ARS, les recommandations, la réglementation, les mesures de soutien aux entreprises…

POINT DE SITUATION :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus

numero telephone coronavirus gouvernement


Numéros d’urgence et d’écoute : 

En cas de danger immédiat :
17
Violences sur les enfants :
119 ou allo119.gouv.fr

Violences conjugales :
3919 ou arretonslesviolences.gouv.fr
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé :
0800 73 09 58 (n° vert)
 

Infos des services intercommunaux

La communauté de communes est ouverte tous les jours.
Le public est accueilli  muni d’un masque :
du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
Tous les services sont à votre disposition par mail ou par téléphone.

Pour contacter un service,
appelez au standard de la communauté de communes
05 53 28 66 00
ou envoyez-nous un mail.


Prise en charge des enfants

A partir du 22 juin 2020, le protocole sanitaire national a été assoupli.
Vous trouverez, ci-dessous, l’ensemble des dispositions prises par la CCVDFB en collaboration avec les élus, les coordinateurs des ALSH et les directeurs d’écoles.

Plus d’information : 05 53 28 66 00

Les crèches sont ouvertes.
Un ensemble de règles est mis en place pour garantir la sécurité sanitaire des enfants et du personnel.
Contacts :

Crèche St-Cyprien : crechealaclairefontaine@yahoo.fr / tel : 05 53 30 34 88

Crèche de Belvès : creche.galipettes@orange.fr / tel : 05 53 29 06 94

Association Enfants des 2 rivières :
Les accueils de loisirs rouvrent progressivement avec un nombre limité d’enfants.

Les mesures de sécurité et les gestes barrières seront appliqués et l’équipe s’attachera dans les circonstances à apporter à vos enfants un cadre éducatif et ludique et à maintenir un lien social convivial et rassurant.

Contacts :

Siège de l’association : evelyne.beaufils@ccvdfb.fr

Mouzens : enfants2rivieres@wanadoo.fr

Audrix : clshaudrix@orange.fr

Fermeture exceptionnelle de la ludothèque jusqu’à nouvel ordre.

Réservations par téléphone au 05.53.28.18.51 ou encore par mail : ludo.siorac@gmail.com .

Horaires de réservations par téléphone :

  • Le lundi de 14H00 à 18H
  • Le mardi de 9H00-12H et de 14H00 à 17H00
  • Le jeudi de 9H00 à 12H00
  • Le vendredi de 9H00 à 12H00

Horaires de retraits :

  • Le lundi de 14H00 à 18H00
  • Le samedi de 10H00 à 12H00

Les gestes barrières en vigueur seront appliqués lors du retrait de jeux.

Nouvelles infos à venir pour la période de vacances scolaires.

Association Espace Enfance – Belvès

Les accueils de loisirs rouvrent progressivement avec un nombre limité d’enfants.
Les mesures de sécurité et les gestes barrières seront appliqués

Contact : ° 05 53 59 61 33

 

France service et maison de services au public

Nos services et partenaires sont joignables à distance par téléphone et par messagerie.

Le public est accueilli sur RDV, muni d’un masque.

msap Saint-Cyprien

Avenue de Sarlat, 24 220 SAINT-CYPRIEN
Tel : 05 53 28 63 90

Lundi : de 10 h à 12 h
Mardi au jeudi : 9 h à 13 h – 14h  à 16 h 30
Vendredi : 9 h 30 à 12 h

EFS Belvès

Espace France services de Belvès
58 rue du Lieutenant GIFFAULT
24170 Belvès
Tél : 05 53 31 44 81
le matin du lundi au vendredi de 9h à 12h00
’après–midi ž les mardis, jeudis et vendredis de 13h30 à 16h30

 

Numéro de solidarité pour France Alzheimer : 06 70 80 90 07 ou au 06 72 71 66 70

 

Centre Intercommunal d’Action Sociale

Le centre est joignable par mail et par téléphone de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h 30 :
Tél : 05 53 31 44 88 – cias.portage@ccvdfb.fr

Le public est accueilli sur RDV, muni d’un masque.

Le Portage de repas  s’effectue sur le territoire de la communauté de communes Vallée Dordogne- Forêt Béssède, Le Buisson de Cadouin, canton de Villefranche du Périgord et communes limitrophes.

Les livraisons sont quotidiennes sur les communes de  :
Belvès, Saint Pardoux, Monplaisant, Sagelat, St Amande de belvès, Carves, Saint Germain, Siorac en périgord

Pour les communes du Coux et bigaroque-Mouzens, Meyrals, Castels, Grives, Cladech, Saint-Cyprien, Marnac, Allas les mines
Les livraisons des repas se font :

  • Le lundi après-midi pour les repas du mardi & mercredi,
  • Le mercredi après-midi pour les repas du jeudi & vendredi,
  • Le vendredi après-midi pour les repas du samedi, dimanche & lundi

Pour qui ?
Toutes personnes intéressées…

A noter :

Possibilité de menus adaptés aux régimes particuliers
Les prestations de portage de repas peuvent ouvrir droit à une réduction d’impôts.

Tarifs :

Plateau repas élaboré par une diététicienne.
Tarifs : 9,60€

 

Services techniques

Une astreinte téléphonique assuré par le responsable de service est mise en place pour les urgences uniquement : 06 45 60 19 88

une astreinte téléphonique est mise en place pour les urgences uniquement.
Arrêt du service espaces verts jusqu’à nouvel ordre
Dans le cadre des mesures de confinement, les contrôles d’assainissement n’étant pas une urgence, ils ne seront pas assurer le temps des mesures liées au COVID19. Cependant, Mme Talineau reste disponible par mail ou par téléphone : 06 87 98 18 38.

Seules les urgences seront assurés du 1er au 15 aout.
Les contrôles sont assurer sur rendez-vous pour les résidences secondairesdes communes de Meyrals et Doissat.

Les interventions strictement nécessaires sur les installations pour maintenir le traitement des eaux usées sont mises en place
Des permanences sont assurées les mercredis et vendredis matin pour permettre aux usagers de recharger leurs compteurs d’eau et d’électricité, astreinte téléphonique pour les interventions urgentes

 

Aides à la rénovation – OPAH

Infos spéciales :

Suite aux mesures de protection de la population annoncées par le gouvernement et la prolongation des dates de confinement, dans un souci de préserver les personnes que nous rencontrons, la direction de SOLIHA Dordogne-Perigord a pris la décision de maintenir la suspension toutes les visites à domicile, les permanences en mairie / salle publique et les réunions extérieures jusqu’à nouvel ordre.

Cette date est susceptible d’évoluer en fonction des décisions nationales.
Notre accueil physique à Périgueux sera également fermé au public sur cette période.

operatin programmée de l'habitat vallée dordogne forêt bessède perigord

 

Toutefois, nous pouvons toujours être contactés par téléphone au 05 53 06 81 20 (matin) ou par mail à accueil.dordogne@soliha.fr
(et sur les dispositifs dédiés aux différents programmes) car nous continuerons à traiter les demandes en cours et préparer les dossiers à venir.

SOLIHA

 

Coronavirus : se protéger et protéger les autres
Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19

« Soyez solidaires, restez chez vous : c’est sauver des vies »

Afin de limiter les risques de propagation du virus, les mesures sanitaires de précaution sont plus que jamais de vigueur.

Des gestes simples peuvent aider à limiter la propagation du Coronavirus. Se protéger, c’est aussi protéger les autres : adoptez-les !

La meilleure protection contre le virus consiste à provisoirement cesser les poignées de main et embrassades, et à respecter les « gestes barrières », des mesures simples et efficaces pour freiner la diffusion du virus :

• Se laver les mains régulièrement (pendant 30 secondes avec de l’eau et du savon).
• Eternuer et tousser dans son coude.
• Utiliser un mouchoir à usage unique.
• Porter un masque jetable uniquement quand on est malade.
• Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche.
• Rester chez soi, limiter au maximum les sorties et contacter votre médecin si votre état de santé le justifie.

 

 

Déplacements :

Pour la santé de tous et parce que nous continuons d’être exposés au virus, il est important de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque le plus possible, et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.
Je dois :
  • je dois respecter les mesures barrière et la distanciation physique ;
  • je dois, si j’ai des symptômes évoquant le COVID-19 :
    • éviter les contacts ;
    • appeler mon médecin – la consultation peut se faire à distance ou physiquement. Mon médecin me prescrira un test virologique si cela s’avère nécessaire.
    • si je suis testé positif, je serai invité à rester chez moi confiné pendant 14 jours, ou dans un lieu mis à ma disposition ;
    • appeler le 15 si j’ai des difficultés respiratoires.

Je peux :

  • je peux me rendre dans un laboratoire d’analyses sur prescription de mon médecin, et après avoir pris rendez-vous avec le laboratoire ;
  • je peux donner mon sang ;
  • je peux me rendre à la maternité pour le suivi de ma grossesse ;
  • je peux me rendre à l’hôpital dans le cadre du traitement de ma maladie chronique ;
  • je peux acheter des masques jetables ou lavables dans les pharmacies et la grande distribution ;
  • je peux confectionner moi-même mes propres masques, selon les recommandations AFNOR / ANSM ;
  • je peux bénéficier d’un soutien psychologique pour mon enfant si nécessaire (vous pouvez bénéficier d’une orientation en appelant le numéro vert 0 800 130 130);
  • je peux reprendre mes soins hors-COVID-19, qui doivent être facilités par tous les moyens (téléconsultations, consultation d’évaluation, reprise des soins à domicile) ;
  • je peux bénéficier de masques gratuits si je suis éligible à l’AME et à la complémentaire santé solidaire.
Je ne dois pas :
  • si je présente des symptômes évoquant le COVID-19 :
    • je ne dois pas me présenter spontanément aux urgences ;
    • je ne dois pas me rendre chez mon médecin sans l’avoir contacté avant.

La reprise progressive et maîtrisée des transports est indispensable pour nos activités professionnelles, scolaires et nos déplacements essentiels. Elle doit s’accompagner du respect des règles sanitaires par chacun d’entre nous. Et, pour limiter la diffusion du virus, il convient d’éviter la promiscuité dans les transports collectifs.

Je dois :
  • je dois respecter les mesures barrières et la distanciation physique ;
  • je dois porter le masque obligatoirement dans les transports en commun, les trains (transports inter-régionaux), les taxis, VTC et véhicules de covoiturage, les avions.

Je peux :

Je ne dois pas :
  • en Île-de-France et dans les zones où les autorités organisatrices des mobilités en décideront, je ne dois pas prendre les transports en commun aux heures de pointe, sauf si je me déplace pour : une consultation médicale, aller au travail, à l’école ou dans un lieu de garde. Cas particulier en Île-de-France : aux heures de pointe, l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur. Cette mesure a été prise à la demande de la Région, autorité organisatrice des transports ; elle pourrait être étendue à une autre métropole si l’autorité responsable localement la demande.

Cas particulier : en Île-de-France, aux heures de pointe (6h30 – 9h30 / 16h – 19h), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement pour aller travailler, se soigner ou faire garder ses enfants. Cette mesure a été prise à la demande de la Région, autorité organisatrice des transports ; elle pourrait être étendue à une autre métropole si l’autorité responsable localement la demande.

  • je ne dois pas prendre les transports en commun si je ne suis pas équipé d’un masque – dans le cas contraire je peux me voir refuser l’accès au véhicule ou à la gare, et à m’exposer à une contravention ;
  • je ne dois pas me déplacer à longue distance : je ne me rends pas au-delà de 100 km à vol d’oiseau. Je peux faire plus de 100 km uniquement si je ne sors pas de mon département. Exception : si j’ai un motif impérieux, personnel ou professionnel, je peux me déplacer au-delà. Je dois remplir une déclaration et pouvoir justifier mon déplacement. Si je prends le train, la réservation est obligatoire (TGV, Intercités, TER inter-régionaux, etc.) tout comme le port du masque ;
  • je ne dois pas voyager à l’extérieur de l’espace européen : les frontières sont fermées, sauf pour quelques liaisons de rapatriement de nationaux.

L’activité économique, sociale et administrative de notre pays reprend de façon progressive après huit semaines de confinement strict. Ce redémarrage de notre travail et de notre économie doit s’effectuer tout en garantissant la sécurité sanitaire des employés et en sécurisant les employeurs.
Je dois :
  • je dois me maintenir en télétravail autant que possible jusque fin juin ;
  • je dois respecter les règles sanitaires que met en place mon entreprise ;
    • respect des mesures barrières ;
    • utilisation de solution hydro-alcoolique pour moi-même ; lingettes ou produits désinfectants pour bureau, clavier, souris, etc. ;
    • obligation de porter le masque dans le cas où les mesures de précaution collective sont jugées insuffisantes pour assurer le respect de la distanciation physique ;
    • organisation du travail : emploi du temps/horaires décalés, espacement et respect de la distance physique, nombre de personnes par espace ou bureau, nettoyage/désinfection, respect des mesures barrières, hygiène des mains, repérage des personnes symptomatiques, etc.;
    • configuration des bureaux partagés de manière à éviter le face-à-face et permettre une distance de plus d’un mètre ;
    • organisation de la restauration collective de manière à limiter le nombre de personnes présentes en un même lieu ; possibilité de déjeuner sur le lieu de travail qui doit m’être ouverte.

Je peux :

  • je peux continuer à bénéficier, en accord avec mon employeur, de l’activité partielle jusqu’au 1er juin ;
  • pour certaines professions particulièrement touchées, le dispositif est maintenu au-delà du 1er juin. En savoir plus (lien avec Bercy ou Travail).
Je ne peux pas :
  • je ne peux pas aller travailler si je présente des symptômes du COVID-19.

La majorité des commerces -à l’exception des cafés, bars et restaurants- ouvrent à nouveau à partir du 11 mai ! Chaque commerçant et client est invité à suivre un certain nombre de mesures de protection sanitaire, garantes de notre santé individuelle et collective. Le port du masque est plus que recommandé, et peut conditionner votre entrée dans un magasin si le commerçant le souhaite.
Je dois :
  • je dois respecter les mesures barrières et la distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne ;
  • je dois respecter les éventuelles mesures complémentaires décidées par le commerce dans lequel je me trouve : sens de circulation, restriction du nombre de personnes dans le magasin, usage de solution hydro-alcoolique ou de lavage des mains à l’eau et au savon, accès prioritaire des personnes les plus fragiles, obligation de porter le masque pour entrer dans le magasin.

Je peux :

  • je peux me rendre dans les commerces, dont la majorité est à nouveau ouverte ;
  • je suis invité à privilégier la livraison de courses à domicile ou le retrait en commerce de commandes réalisées à l’avance (“drive”) ;
  • je peux me rendre dans les marchés de plein air et halles couvertes – sauf décision contraire des préfets qui constateraient l’impossibilité de garantir le respect des mesures barrières ;
  • je peux me rendre dans les centres commerciaux si les préfets décident de les maintenir ouverts. Seuls certains espaces alimentaires et autres commerces autorisés restent ouverts.

 

Je ne peux pas :
  • je ne peux pas me rendre dans les cafés et restaurants. Une décision sera prise fin mai pour leur éventuelle réouverture début juin.

À partir du 11 mai, pour que chacun d’entre nous puisse progressivement retrouver la vie sociale, culturelle ou spirituelle de son choix, la liberté de déplacement redevient la règle, et l’interdiction l’exception.
Soyons vigilants car avec le déconfinement, les occasions de contact augmentent tout autant que les risques de diffusion du COVID-19. Le respect par chacun d’entre nous des mesures barrières et de la distanciation physique est important : notre santé individuelle et collective en dépend !
Je peux :
  • je peux à nouveau circuler librement – dans un rayon de 100 km à vol d’oiseau autour de mon lieu de résidence. Je peux faire plus de 100 km uniquement si je reste dans mon département.
  • je peux circuler au-delà si et seulement si j’ai un motif impérieux, personnel ou professionnel – auquel cas je remplis une déclaration et je dois être capable de justifier mon motif de déplacement ;
  • je peux me rendre à nouveau dans les parcs et jardins en zone verte et sous réserve des décisions des gestionnaires de ces espaces. Je consulte les fermetures sur le site de ma préfecture ;
  • je peux me rendre en forêt ;
  • je peux me rendre dans les médiathèques, les bibliothèques de proximité, et les petits monuments ;
  • je peux me rendre dans les lieux de cultes, qui restent ouverts. Ils n’organisent cependant pas de cérémonie – une décision sera prise fin mai ;
  • je peux me rendre aux cérémonies funéraires – mais elle restent limitées à 20 personnes ;
  • je peux me rendre dans les cimetières ;
  • je peux participer à des rassemblements – limités à 10 personnes ;
  • je peux pratiquer un sport individuel en extérieur ;
  • je peux pratiquer une activité sportive individuelle en groupe, à condition que :
    • elle rassemble 10 personnes maximum
    • elle soit exercée à l’extérieur
    • la distance entre deux personnes pratiquant cette activité soit largement supérieure à la distance de sécurité d’1 mètre : elle est de 5 mètres pour une activité dont l’intensité est équivalente à une marche rapide, et de 10 mètres pour une activité à haute intensité ;
  • je peux rendre visite à une personne âgée ou vulnérable si je respecte les précautions nécessaires à la préservation de sa santé fragile – prenez soin de sa santé avant tout et ne prenez pas de risque ;
  • je peux, si je suis une personne âgée ou vulnérable, sortir et rencontrer des gens, mais je suis invitée pour préserver ma santé à respecter les règles similaires à celles imposées durant la période de confinement, et donc à limiter mes contacts et sorties (sans obligation ni besoin d’attestation) ;
  • je peux continuer de proposer mon aide aux associations, centres communaux d’action sociale (CCAS), maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), et collectivités. Si je souhaite ainsi aider (aide alimentaire et aide d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants, lien avec les personnes fragiles isolées, solidarité de proximité), je me rends sur la plateforme « Réserve civique Covid-19 »

Face à la pénurie de masques, le point sur les masques faits «maison»

(extrait ARS : Nouvelle Aquitaine)

Face aux tensions en approvisionnement en masques, les masques chirurgicaux/2R ou FFP2 sont à réserver en priorité aux soignants.

Pour la population des initiatives solidaires apparaissent et proposent des masques fabriqués en tissu ou papier. Il s’agit de masques faits  « maison » mais on peut trouver aussi des tutoriels « do it yourself » sur les réseaux sociaux pour les fabriquer soi-même. Pour rappel, ces solutions ne répondent pas aux standards de qualité attendus par les professionnels de santé.

En général, les masques en tissu non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition risquée.Toutefois, ils peuvent permettre de limiter les projections, de faire obstacle à nos mains que l’on porte inconsciemment au visage plusieurs fois par heure et de répondre de ce fait, aux besoins en population générale.

Pour cela, ils doivent être confectionnés en respectant des principes élémentaires : être correctement utilisés et employés en complément de l’application stricte des gestes barrières. Sans respect de ces rudiments, leur utilisation peut être inefficace voire risquée.

Communiqués de presse ARS :

www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

 

Mesures de soutien aux entreprises et contacts

Toutes les mesures détaillées sur la page dédiée aux entreprises

la Région met en place une adresse mail unique :  entreprises-covid19@nouvelle-aquitaine.fr et un numéro 05 57 57 55 88
pour l’information des entreprises touchées par le Covid-19.

Conseil départemental

Retrouvez toutes les publications départementales concernant le COVID-19

Comment joindre le Conseil départemental ?

Les conseillers départementaux dans chaque canton demeurent à disposition de la population,

Trois numéros à connaître pour :

      • LE SOCIAL  : 05 53 02 27 27
      • LES ENTREPRISES :  05 53 02 01 08
      • TOUT LE RESTE : 05 53 02 20 21

Plateforme solidaire produits locaux de Nouvelle Aquitaine :

Produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr

La Région Nouvelle-Aquitaine et l’AANA accompagnent producteurs et consommateurs de Nouvelle-Aquitaine dans la gestion de la crise Covid-19 via un outil de mise en relation.

Plus que jamais, producteurs et consommateurs de Nouvelle-Aquitaine sont solidaires. Les producteurs comptent sur vous, vous pouvez compter sur eux
      • Je consomme local et de saison
      • Je soutiens les agriculteurs et les producteurs de Nouvelle-Aquitaine
      • Je suis solidaire avec mon territoire

Les agriculteurs, les producteurs et les artisans de Nouvelle-Aquitaine sont pleinement mobilisés pour continuer à assurer leur production afin de nourrir la population, mais également prêts à trouver des solutions pour diversifier les sources d’approvisionnement de nos concitoyens.

En réponse à la crise du Covid-19, les producteurs de Nouvelle-Aquitaine se mobilisent et s’engagent pour vous.
Ils vous livrent à domicile.
Produits du terroir, fruits et légumes de saison, viande, poissons et produits de la mer, produits laitiers, fromages, produits frais, mais aussi gourmandises pour se faire plaisir : cherchez des producteurs inscrits près de chez vous et contactez-les. Cela n’a jamais été aussi simple de se régaler et de se remonter le moral !

Acteurs culturels

J’appartiens au secteur culturel : des dispositions spécifiques ont été prises par le Gouvernement pour accompagner et soutenir mon secteur, particulièrement touché par la crise. C’est le ministère de la Culture, en lien avec le ministère de l’Économie et des Finances, qui les coordonne. L’ensemble des informations sont disponibles sur son site.Par ailleurs, le ministère s’est doté d’une cellule d’information destinée à m’aider.

Je suis un acteur culturel

Restez chez vous, mangez et cuisinez des produits locaux de Nouvelle-Aquitaine, nous vous les amenons !

Fonctionnement :